Voyage au pays de la Paix

Illustration réalisée par Cyrielle Foucher – Créatrice d’univers, Dessinatrice de BD, Scénariste, Illustratrice

Je vais vous faire découvrir un continent où j’ai pris l’habitude
de me rendre depuis quelques années. Il s’agit du continent
de l’Harmonie, il est l’un des continents d’un monde
plus vaste, plus grand… Le monde des émotions. Il est composé de
trois pays : le pays de la Paix, de l’Amour et de la Joie.

J’ai
découvert ce continent, petit par la taille, mais grand par son
rayonnement, en survolant l’archipel de la perte… Puis-je dire
que cela a été le hasard ? J’aime à penser que je ne suis
pas systématiquement responsable de ce qui m’arrive (maladie,
deuil, accident, et autres phénomènes qui emprisonnent les émotions
non exprimées…), mais que je suis l’ambassadrice de ce que j’en
fais. Je vais vous présenter le premier pays de ce continent… Le
pays de la Paix

Au
début de ce voyage, il s’agissait pour moi de gravir uniquement
les Monts Concorde : en apprenant à m’accorder à mes
désirs et à mes souhaits, j’ai renoué avec l’enthousiasme et
la motivation. Curieuse de l’effet produit par le paysage et la vue
d’ensemble que m’offraient ces Monts Concorde, je décidai
de poursuivre la découverte de ce pays nommé Paix. Mes pas
m’ont conduit vers une presqu’ile, et je fus tout de suite
séduite par ce nom plein de promesses, il s’agissait de la
Presqu’Ile de la Sagesse : en apprenant à donner sa
vraie place au temps et à la patience, j’ai cultivé la conscience
de soi et des autres et le discernement. Pleine d’ardeur par la
portée de l’air marin et des sons de la Presqu’Ile de la
Sagesse
, je me suis retrouvée tout naturellement dans les
Chaînes de l’Harmonie : en apprenant à combiner
l’ensemble de mes savoirs, j’ai bâti un environnement extérieur
en accord avec mes aspirations personnelles. En m’aventurant sur le
point culminant des Chaînes de l’Harmonie, j’aperçus la
Plaine de la Sérénité où j’ai bien évidemment souhaité
me rendre sans hésitation. Vaste et verdoyante, j’ai eu tout le
loisir de vagabonder au cœur de la Plaine de la Sérénité :
en apprenant à écouter les messages de mon cœur, j’ai pu
comprendre les messages de ma raison, j’ai pu ainsi m’autoriser à
prendre des risques en me faisant confiance. En regardant tout autour
de moi, mes yeux se sont posés sur un autre endroit de ce pays si
nouveau pour moi et c’est ainsi que je suis arrivée dans les
Rocheuses de l’Équilibre : en apprenant à redéfinir
ma liberté et l’égalité des êtres, j’ai pu combiner ces
forces en présence pour prendre ma place. Exaltée par cette
aventure, je décide de continuer ma route sans bien savoir où cela
me mènera. J’ai dans mes bagages de quoi me ressourcer. Kambi provides the pricing options for the betting lines at the https://starlitenewsng.com/where-to-play-blackjack-in-rdr2/ SugarHouse Sportsbook.
J’économise mon énergie et ma vitalité tout en avançant
assurément vers quelque chose de nouveau sans savoir si le chemin
que j’emprunte est le bon. D’ailleurs, y-a-t-il réellement des
bons ou de mauvais choix, Jean Paul Sartre disait : « Ne
pas choisir, c’est encore choisir » et nous savons si la
route est celle qui nous convient que lorsque, nous sommes dessus…
Alors me voici sur ce chemin et je longe le Fleuve de
l’Universalisme
 : en apprenant à considérer l’individu
comme un être unique, indéfinissable et incomparable, je comprends
mieux ce que je suis et j’accepte la différence des autres.
Remplie d’un sentiment d’unicité, je prolonge mon instruction en
me laissant porter par mon intuition et ma curiosité (et non, ce
n’est pas un défaut). J’arrive dans un endroit particulier, qui
signe également la fin de mon périple. Quel spectacle ! Quel
endroit ! il s’agit de l’Arche d’Alliance. J’ai
dû, pour cela, remonter le Fleuve de l’Universalisme
et traverser une étendue d’eau. Si nous l’observons d’un
avion, cette étendue d’eau a la forme d’une grue (en origami).
Il faut savoir qu’une grue est le symbole de santé et de paix en
Chine et au Japon. J’ai dû marcher encore longtemps avant de
rejoindre l’Arche d’Alliance :
en apprenant à me considérer avec
bienveillance et indulgence, j’ai su développer et maintenir la
Paix
en moi.

Je
vous souhaite de réaliser un voyage à l’intérieur de vous afin
de faire la Paix avec
vous-même.

Caroline Foucher

Apprenti Sage (et heureuse de l’être !)

Hypnose et connaissance de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.